vendredi 24 avril 2009

Après me rachat de Sun Microsystems par Oracle, Sun dévoile MySQL 5.4 et MySQL Cluster 7.0

La septième conférence annuelle des utilisateurs de MySQL aura été l’occasion pour la compagnie de présenter de nouveaux produits.

Avec le rachat de Sun Microsystems par Oracle, l’avenir de MySQL est plus qu’incertain. Monty Widenius n’est ainsi pas très optimiste quant à l’avenir de cette base de données et se prépare même à reprendre les rênes du projet.

C’est dans ce contexte difficile que Sun Microsystems dévoile MySQL 5.4. Le moteur de stockage transactionnel InnoDB a été modifié afin de supporter les serveurs comprenant jusqu’à 16 cœurs ou gérant jusqu’à 64 threads simultanément. De plus, diverses optimisations permettent de réduire les temps de réponse de certaines requêtes de près de 90 %.

Cette mouture de test offre donc des performances en hausse, mais demeure 100 % compatible avec la version précédente. "Nos premiers tests avec MySQL 5.4 montrent que les performances des applications sont 40 % plus importantes dès la première utilisation du produit", rapporte Phil Hildebrand, responsable du service chargé de la gestion des bases de données et des déploiements au sein de la société thePlatform.

MySQL 5.4 est aujourd’hui disponible en moutures Linux x86 64 bits, Solaris 10 x86 64 bits, Solaris 10 SPARC 64 bits et sous forme de code source. La date de sortie de la version définitive n’a pas encore été fixée.

99,999 % de disponibilité

Sun Microsystems dévoile également MySQL Cluster 7.0. Cette solution associe la base de données MySQL à une architecture à tolérance de panne qui permet de bénéficier d’un taux de disponibilité de 99,999 %.

Selon la compagnie, "MySQL Cluster 7.0 offre des temps de réponse de l’ordre de quelques millisecondes et pourra gérer des dizaines de milliers de transactions par seconde". Son moteur interne propose des débits quatre fois plus élevés que précédemment sur les serveurs multicœurs et deux fois plus élevés pour les enregistrements volumineux. Notez qu’il est dorénavant possible de rajouter des nœuds à un cluster sans aucune rupture de service.

MySQL Cluster 7.0 devrait être disponible en version de production dans le courant de ce trimestre. La mouture GPL est toutefois déjà téléchargeable pour Windows, Linux et Mac OS X.

A lire aussi : Dossier spécial Sun et l'open source

Aucun commentaire: