mardi 3 mars 2009

Linux Debian 5, une sérieuse alternative à Windows 7 pour l'entreprise

Disponible depuis samedi 14 février, la dernière version de cette distribution Linux tient la comparaison avec le système d'exploitation de Microsoft.

Si le 14 février est traditionnellement un jour faste pour les amoureux, cette année, il a aussi réjoui le coeur des milliers de développeurs bénévoles du projet Debian. La toute dernière mouture de la distribution Linux, Debian 5, a en effet été publiée samedi 14 février. Elle pourrait intéresser les entreprises qui ne veulent pas investir dans Windows 7. Si, globalement, les deux systèmes d'exploitation (OS) assurent les mêmes fonctions, Debian dispose d'une offre logicielle plus importante, mais Windows 7 reste plus accessible aux PME et aux TPE qui n'ont pas de grosses ressources informatiques. Petit aperçu, en quelques points, des équivalences entre les deux OS.

- Les applications professionnelles


Windows 7 Professional permettra de chiffrer ses fichiers (BitLocker) et de faire des sauvegardes notamment. « Debian inclut de tels outils depuis bon nombre de versions. Elle [en] inclut même plusieurs pour chacune de ces tâches, laissant aux administrateurs le choix de l'outil le plus approprié à leurs besoins, chaque outil n'ayant pas forcément les mêmes tenants et aboutissants », indique Mike Hommey, l'un des développeurs Debian. Cette distribution possède aussi des outils de virtualisation complète (Virtualbox et Xen) et des émulateurs (Qemu notamment).
- L'installation et l'administration

Microsoft veut simplifier le travail des administrateurs avec Microsoft Deployment Kit 2010 et la possibilité de démarrer directement depuis un disque virtuel (VHD, virtual hard disk), que l'on pourra stocker sur un serveur en réseau. « Pour le déploiement, l'installateur officiel de Debian (debian-installer) permet les installations automatiques depuis tous les supports existants. Si on doit faire plus que mettre à jour le système, on peut employer des outils comme "puppet" ou encore "cfengine" (gestion centralisée de la configuration) », explique Raphaël Hertzog, fondateur de Freexian, une société de services informatiques spécialisée dans Debian.

- Les logiciels


Windows 7 comprend de nombreux logiciels multimédias et de communication. Mais il faut acheter en plus des logiciels (Office, notamment) si on ne veut pas utiliser des logiciels libres. Debian 5 en propose quelque 12 500. De l'édition de documents (traitement de texte avec OpenOffice, lecture de PDF avec Kpdf) jusqu'à la gestion d'une entreprise. Il propose aussi Wine, qui émule le comportement des bibliothèques Windows sous Linux.

- Les compatibilités


Les différentes versions de Windows 7 seront en 32 ou en 64 bits et occuperont une dizaine de gigaoctets sur le disque dur. S'appuyant sur une version améliorée du noyau de Windows Server 2008, Windows 7 permettra d'utiliser les pilotes développés pour Vista. N'occupant que 3 Go environ, Debian supporte beaucoup plus d'architectures : Intel x86, stations Sun SPARC, serveurs IBM S/390, amd64...

- Le nombre de disques


Windows 7 sera proposé en DVD, Debian en différentes options. Si l'on veut la version complète (plus de 28 000 paquets de logiciels) il faudra télécharger 33 CD-Rom ou un unique disque Blu-ray. En réalité, cette version complète sera très peu téléchargée car les particuliers et les entreprises n'utilisent qu'une partie des programmes. Résultat, Debian 5 peut être téléchargée sur un seul CD (image ISO) de 650 Mo. Le reste des logiciels est ensuite téléchargé par les utilisateurs selon leurs besoins. A noter que Debian bénéficie de la technologie Live CD, qui permet de l'utiliser et de la tester sans installation.

- Les tarifs


Officiellement, le prix de l'OS de Microsoft n'est pas encore connu mais, selon les rumeurs, Windows 7 Home Premium pourrait coûter environ 259,95 dollars, et Windows 7 Professional autour de 299,95 dollars. Comme la majorité des distributions Linux, Debian 5 est gratuit.


Aucun commentaire: