mercredi 14 janvier 2009

Intel : vers une seconde révolution du Wi-Fi


Sur le blog d’Intel, Randy Nickel, directeur marketing du sans fil, nous annonce la venue prochaine de la seconde révolution du Wi-Fi. Si désormais, tout ordinateur que vous achetez dispose du protocole sans fil intégré, “dans un avenir proche, les imprimantes, les téléphones, les appareils photos, les lecteurs multimédias, les cadres photos, les consoles de jeu, les téléviseurs, les lecteurs de DVD et les haut-parleurs auront tous le Wi-Fi. En 2012, selon I-Stat, 1 milliard d’appareils seront livrés avec le Wi-Fi, les ordinateurs portables ne représentants plus qu’un tiers du total.”

C’est alors que les difficultés vont commencer, explique Randy Nickel. Car comment connecter ces appareils à votre réseau Wi-Fi quand beaucoup d’entre eux n’ont ni écrans, ni clavier pour ce faire ? Ou encore moins de notions de configuration de sécurité… “Même si vous êtes en mesure de connecter votre appareil photo à votre point d’accès Wi-Fi, que ferez-vous après ?” Comment indiquer à votre appareil photo l’existence de votre ordinateur pour copier directement les images de votre appareil sur votre ordinateur ? “Tous nos objets électroniques ne sont pas équipés de Windows !”, rappelle avec ironie le fondeur.

Bien sûr, Intel a déjà la solution à ce problème : c’est la technologie MonWifi (.pdf) (MyWi-Fi ou MWT) qui va être adaptée sur Centrino pour transformer l’ordinateur domestique en point d’accès Wi-Fi pour qu’il puisse prendre en charge de façon simple toute la connectique sans fil qui va envahir nos maisons et nos bureaux (voir ces démonstrations promotionnelles en vidéo). “Déplacer l’ordinateur à une position pivot pour l’informatique personnelle et de divertissement est un besoin impérieux. Que se passera-t-il quand vous pourrez afficher n’importe quoi en provenance de votre ordinateur sur un écran de télévision haute définition, sans fil ? Comment apporterons-nous un accès internet à chaque objet électronique domestique ?” Visiblement, Intel a déjà une réponse. Y en aura-t-il d’autres ?

Source : Internetactu.net

Aucun commentaire: