lundi 19 mai 2008

Une SSII pour aider les entreprises à remplir l'obligation d'emploi de personnes handicapées

Handle IT envoie des personnes présentant un handicap en mission chez ses clients. Et leur permet ainsi d'alléger leurs charges.

Sortir du lot, n'importe quelle société de services informatiques en rêve. Dans la réalité, c'est une autre paire de manches...
Handle IT, elle, a trouvé son créneau. Cette SSII, créée il y a un an par David Jay et Jean-François Magne, deux jeunes ingénieurs, aide ses clients à remplir leur obligation d'emploi de personnes handicapées.

Selon la loi du 11 février 2005, toutes les entreprises de plus de 20 salariés doivent, en effet, intégrer dans leurs effectifs au moins 6 % de personnes présentant un handicap, ou acquitter une pénalité. Dans le secteur de l'informatique, pourtant confronté à des tensions sur le recrutement de certains profils, la plupart des grosses SSII préfèrent payer l' Agefiph, le fonds pour l'insertion professionnelle des personnes handicapées, plutôt que de s'acquitter de cette obligation.
Handle IT fonctionne d'abord comme n'importe quelle SSII. « Nous répondons aux appels d'offres des entreprises et nous privilégions une approche par compétences, insiste David Jay, associé et ingénieur d'affaires dans la société, dont le frère souffre d'un handicap. En revanche, nous informons le client que nous embauchons le maximum de personnes handicapées (40 % de nos effectifs après un an d'existence) ». Et si, au final, les consultants envoyés en mission chez le client ont un handicap, ils peuvent être comptabilisés dans l'effectif total de l'entreprise et intégrés dans le calcul de son obligation légale d'emploi, au prorata de leur temps de présence au cours de l'année. Une manière de se rapprocher du seuil des 6 %.

Accéder aux grands comptes

Fort d'une douzaine de collaborateurs, Handle IT compte déjà une poignée de clients parmi les grands groupes du monde de la banque, de la finance, des assurances ou de la grande distribution. « Il est très difficile pour les SSII de petite ou de moyenne taille d'être référencées auprès des grands comptes. Avec le nouveau concept de Handle IT, ils viennent vers nous. Nous sommes en train de nouer un partenariat avec une grande banque française, c'était inconcevable avant, dans un secteur aussi concurrentiel ! », se réjouit David Jay. Si aujourd'hui les motivations des clients sont variables - alléger le poids de leurs charges ou favoriser la diversité des profils au sein de l'entreprise - ce type d'initiative peut de toute façon contribuer à réduire le taux de chômage des handicapés, deux fois plus élevé que celui des valides.

Aucun commentaire: