Voici un exemple courant pour mieux comprendre :

[root@localhost ~]# cat /home/mic/fichier.txt
[root@localhost ~]# rm -f /home/mic/fichier.txt

Sous bash, il existe une astuce qui permet de reprendre ce paramètre très facilement. Il suffit d'utiliser le symbole point d'exclamation (!) comme ceci :

[root@localhost ~]# ls -l /etc/passwd
[root@localhost ~]# ls -l !*
ls -l -l /etc/passwd

L'étoile indique ici de reprendre tous les paramètres de la dernière commande. On pourra choisir de récupérer uniquement certains paramètres en fonction de leur position :

[root@localhost ~]# cat /var/log/messages /var/log/secure

Ce qui donnera cela si l'on veut ouvrir le premier fichier : vim !:1
ou cela si l'on veut ouvrir le second : vim !:2

Les plus expérimentés pourront même définir des plages de paramètres :

[root@localhost ~]# touch monfichier1 monfichier2 monfichier3 monfichier4
[root@localhost ~]# rm -f !:1-3
rm -f monfichier1 monfichier2 monfichier3

Ici on n'a seulement effacé les trois premiers fichiers.


Source : Tux-planet.fr