mardi 12 février 2008

Alfresco : Ubuntu + Tomcat : l'OpenSource à la cote !

Linux : Tomcat et Ubuntu font la loi

Lors des déploiements effectués par la communauté Alfresco, le système d'exploitation d'Ubuntu et le serveur d'application Tomcat mènent le bal.

Facebook Alfresco
(cliquez pour agrandir)

Non content d'être un éditeur de solutions de gestion de documents en open source, Alfresco est aussi à l'origine d'une étude sur l'utilisation de logiciels libres en entreprise. Outre le fait de donner à cet éditeur une image de référent, la publication de ce baromètre sur Facebook l'aide aussi à perpétuer ce goût d'avant-garde qu'Alfresco a réussit à forger. Cette étude est cependant restreinte à sa communauté, heureusement forte de 35 000 membres, selon des estimations pro domo. Il en ressort que le linux sud-africain Ubuntu a la cote dans les déploiements de système d'exploitation : 24% des sondés l'ont installé, contre 21% pour Red Hat Entreprise Linux.

Tomcat et JBoss rois du serveur d'applications

Suse de Novell ne sort pas du lot, sauf dans son pays d'origine, l'Allemagne. Du côté des serveurs d'applications, Tomcat de l'Apache Software Foundation écrase toute concurrence. Il a été mis en place par 70% des membres de la communauté interrogée. Celui de JBoss (JBoss Application Server) est loin derrière, installé dans 18% des cas. Le baromètre ne s'intéresse pas qu'aux produits issus du libre. Surtout que, dans le domaine des suites bureautiques, cela n'aurait pas de sens. Avec 66% de déploiement, la suite Office de Microsoft mène en effet devant OpenOffice (14%).

VMWare fait place nette

Même verdict pour la virtualisation : VMWare (EMC) et Microsoft Virtual Server dominent en étant déployés respectivement par 61% et 16% des 35 000 utilisateurs interrogés. Il existe bien un hyperviseur open source reconnu - Xen de Citrix (ex XenSource), mais il n'est pas mentionné par le baromètre. L'étude fait aussi un dommage collatéral. Si elle a bien pour but d'étudier la réalité des déploiements de produits open source, elle balaye aussi les produits non open source. Il apparaît ainsi que dans les entreprises concernées, seules 2% étaient passées à Vista à la fin de décembre 2007, contre 63% qui avaient déployées XP et 28% Windows 2003.

A lire également dans notre espace "Chroniques":

L'Atelier groupe BNP Paribas

Aucun commentaire: