mardi 12 février 2008

1,6 téraoctet, nouveau record pour un disque dur flash (SSD)

Un disque dur flash de 1,6 téraoctet

Avec ce disque SSD d'énorme capacité et doté d'une interface SCSI Ultra 320, BitMicro cible les grandes entreprises.
C'est un nouveau record qui sonne peut-être le glas des disques durs mécaniques. Alors que ces derniers dépassent péniblement la barre du téraoctet de stockage, le constructeur américain BitMicro vient de présenter un disque dur flash de 3,5 pouces avec une capacité maximale de 1,6 téraoctet.
Le monstre en question s'appelle E-Disk Altima E3S320 et dispose d'interfaces SCSI Ultra 320. Outre son énorme volume de stockage, il permet également d'atteindre un taux de transfert de 320 Mo/s, d'absorber des chocs de 1,5 kg et de fonctionner à des températures comprises entre - 40 °C et + 85 °C. Il est donc idéal pour travailler dans le désert du Sahara ou sur la banquise arctique.
« C'est un saut technologique considérable, qui efface les avantages des autres solutions de stockage, en termes de capacité ou de performance », se félicite Rudy Bruce, vice-président marketing et ventes de BitMicro, dans un communiqué.

Disponible au second semestre 2008

Le nouveau disque dur de BitMicro sera livré aux partenaires OEM dans les prochains mois à des fins de test. Il devrait être disponible sur le marché d'ici au second semestre 2008. Évidemment, il y a peu de chances de le voir dans un PC de bureau. Le disque flash de BitMicro est une solution pour les applications haut de gamme des grandes entreprises, les produits durcis et le domaine militaire. Selon IDC, ces trois secteurs vont représenter 60 % du marché des disques durs flash en 2008.

Gilbert Kallenborn, 01net. le 07/02/2008 à 16h00

Aucun commentaire: