samedi 22 décembre 2007

Un peloton de cyclistes fait tourner un supercalculateur, 15 pédales plus éxactement !

Des scientifiques américains ont peut-être découvert un moyen de transformer l’énergie musculaire en énergie thermonucléaire. Plus précisément, une équipe de chercheurs-cyclistes du Massachussets Institute of Technology est parvenue, installés sur des vélos fixes et donc par la seule force de ses mollets, à faire fonctionner pendant 20 minutes un superordinateur chargé d’effectuer des calculs sur la fusion nucléaire. L’ordinateur est une machine multiprocesseur SiCortex SC648, d'une puissance de calcul de 648 Gigaflop et de 864 Go de mémoire optimisé pour ne consommer que 1200 watt au total. C'est un superordinateur fonctionnant sous Linux, et doté de 648 processeurs soit moins de 8 watt par processeur , contre 100 watt pour un processeur de PC portable standard. En pédalant, les cyclistes entraînaient une dynamo qui produisait l’électricité nécessaire au fonctionnement du SiCortex. Cette image immortalise cette performance scientifico-sportive inédite.


Comme le rapporte Robert Buderi pour Xconomy, chacune des dynamos était reliée à un convertisseur qui transformait l'énergie récoltée en courant alternatif. L'expérience, dont la date n'a pas été précisée, était menée dans le cadre du concours Innovate or Die organisé par Google et l'équipementier Specialised.

Pendant l’expérience, le supercalculateur a modélisé une réaction de fusion nucléaire ; effectuant, selon un porte parole de l’équipe, plus d'opérations arithmétiques en 20 minutes que tous les ordinateurs durant toute l’année 1960.

Aucun commentaire: